(Ceci est un extrait du satsang que Swamiji a donné à l’Ashram en 1993 après son retour de Rameshwaram où il prit part à la cérémonie funéraire traditionnelle d’une fidèle.)

Je vais vous parler du but de ma visite à Rameshwaram. C’est un temple très puissant auquel de nombreuses histoires sont attachées. Vous raconter toutes ces histoires prendrait beaucoup de temps ; mais je veux juste vous en mentionner une brièvement. Je vais vous raconter le lien entre le Sri Lanka et Rameshwaram. Le roi Ravana dirigeait le Sri Lanka et il était un grand fidèle de Shiva. Mais bien qu’il fut un grand fidèle de Shiva, le temps vint pour lui de mourir…

LIRE L’ARTICLE

Shakti et Yogesh ont été récemment nommés Nouveaux Coordinateurs de la Jeunesse Premananda de Pologne. Ils sont très motivés et enthousiastes de commencer leur seva pour Swamiji. Voici ce qu’ils souhaitent partager avec vous à propos de leur nouveau rôle dans la mission de Swamiji…

LIRE L’ARTICLE

Si vous commencez une telle pratique maintenant, c’est la plus grande richesse que vous puissiez obtenir dans la vie. Si vous pouvez apprendre à être observateur de vos pensées de singe, vous apprendrez à les attraper à leur naissance, avant qu’elles ne se développent et enserrent votre esprit. Vous vous libérerez des tendances négatives telles que la jalousie, la colère et la cupidité parce que vous allez apprendre à les reconnaitre au stade de graines, pas encore développées au stade supérieur…

LIRE L’ARTICLE

Pendant cette Navaratri je vous ai conseillé de marcher pieds nus dans l’Ashram. C’est parce que nous faisons des pujas à notre Mère la Terre et c’est pourquoi nous plantons les neuf graines dans le sol. Les neufs grains sont appelées navadaniyam. Chaque graine est une différente sorte de Shakti. Ces neuf shaktis (énergies) sont maintenant à l’intérieur des neuf kumbhams que nous avons installés sur la terre bénie. Les énergies des rivières divines sont certainement dans ces kumbhams. Vous réaliserez cela le dernier jour du festival. Quand nous faisons les kumbhams je leur transmets aussi une vibration spirituelle…

LIRE L’ARTICLE

C’est un fait que nous ne vivons qu’un temps très court. Que devrions-nous accomplir durant ce court laps de temps ? Dans cette vie, il ne nous faut pas oublier ce que, pour de bon, nous devrions accomplir. De quoi avons-nous besoin afin d’atteindre le but essentiel? Nous avons besoin de dévotion et de patience. Plus une personne a de patience, mieux c’est. Vous avoir fait attendre si longtemps, cela aussi a été un test pour votre patience! En réalité, je ne souhaitais pas vous tester de cette façon. J’étais en retard quand j’ai quitté Birmingham et, lorsque je suis arrivé [à Leicester], des fidèles m’ont pris beaucoup de temps. Il était 19h lorsque je suis arrivé, mais j’ai mis beaucoup de temps à venir ici dans ce lieu, parce que je devais rencontrer beaucoup de fidèles avant. Je ne suis pas resté longtemps à chaque endroit, mais les visites en incluaient certaines à des patients très malades…

LIRE L’ARTICLE

Depuis la création du monde, les humains ont oublié les autres êtres vivants et leurs droits. Ils élevèrent des vaches pour le lait. Une fois que les vaches ne donnent plus de lait, elles sont envoyées à l’abattoir. Ils ne considèrent pas cela comme un péché. Lorsqu’une épingle vous pique le doigt, cela fait mal. De même, quand une vache est abattue elle ressent de la douleur. Pourquoi l’humanité ne réalise-t-elle pas cela ?…

LIRE L’ARTICLE

Par Achala, Argentine

Dès mon enfance, je savais que le but premier de la vie était d’être heureuse. Ainsi je partis et essayai de trouver ce bonheur parmi les amis et la famille, dans les choses matérielles, en allant en divers endroits pour prendre part aux activités. Cette recherche me conduisit à vivre en de nombreux endroits différents avec ma famille et après plusieurs années loin de chez nous, nous revînmes vivre dans notre ville natale de Cordoba, en Argentine…

LIRE L’ARTICLE

Nous vivons dans ce monde, mais pas où nous désirons vivre. Si nous vivons dans un monde que nous n’aimons pas, alors comment pourrions-nous être heureux ? Je vous enseigne à vivre dans un monde que vous aimeriez mais vous pensez que c’est difficile à comprendre. Vous vivez dans un monde faux, aussi, naturellement vous êtes dépressifs. Je désire vous montrer le véritable monde, mais vous n’écoutez pas. Réalisez que ce monde matériel n’est pas vrai. Parce que vous n’acceptez pas que ce monde matériel ne soit pas vrai, vous ne me comprenez pas lorsque je vous parle d’un monde réel. Vous vivez dans votre monde et de la manière que vous aimez. Vous jouez votre propre drame. Si vous vouliez vivre dans le monde que je vous enseigne, vous ne seriez pas dépressifs…

LIRE L’ARTICLE

Vous voulez vous développer sur le chemin spirituel. Lorsque vous désirez ou même que vous regardez n’importe quelle chose matérielle, souvenez-vous qu’elle n’est pas permanente. Est-ce que ce corps va durer éternellement ? Non, il est impermanent. Vous accordez tellement d’importance à l’argent ou à la santé, pourtant ce ne sont que des choses éphémères. Vous devez faire très attention à l’argent afin de ne pas le gaspiller…

LIRE L’ARTICLE

Vous me questionnez au sujet de l’unité. Narayana ! Vous voyez, normalement les femmes ne croient pas ce que les autres femmes disent. Pourtant, elles croient souvent ce que les hommes disent. Les hommes croient également les autres hommes. Les femmes doivent apprendre à croire les autres femmes et à partager entre elles une confiance réciproque…

LIRE L’ARTICLE

Sri Premananda Ashram © 2019. All Rights Reserved