Un mois à l’Ashram de Swamiji : Réapprendre à Vivre !

Par Siddhãnanda, France

 Cela faisait déjà trois ans que j’étais venu pour la première fois, et j’entrai cette fois-ci avec une grande nostalgie. Je marchais lentement, je prenais le temps d’observer tout autour de moi et je profitais pleinement de ce retour à l’Ashram.

Quand on vit dans un pays occidental, vivre à l’Ashram est comme découvrir une autre dimension, et littéralement, c’est un autre monde. La façon de vivre est différente, la façon d’être aussi, le climat, et surtout la notion de temps. Par rapport au timing occidental, le temps semble ne plus exister, il acquiert une autre densité et parfois une seule journée paraît être une éternité. Je me souviens très bien de cette impression ressentie la première fois au bout d’une semaine à l’Ashram, il me semblait que six mois venaient de s’écouler ! Oui, le temps s’écoule différemment à l’Ashram, c’est une sorte de vortex temporel où le temps semble s’être arrêté. En fait, c’est notre perception mentale qui change, notre façon d’aborder le quotidien et toute notre attitude face à la Vie…

Car une fois à l’Ashram, nous ne sommes plus bombardés par le quotidien frénétique de la vie urbaine, et cela ouvre un espace de paix et d’observation de soi. Cette observation est un vrai challenge ! Difficile d’accepter l’agitation de son propre mental et les méandres de notre ego… et pourtant, Swamiji se fait toujours un plaisir de nous resservir ce que nous avons à travailler, surtout ce que nous ne voulions pas voir ou accepter de nous-mêmes.

L’Ashram, parce qu’il semble être un autre espace-temps et parce que Swamiji y œuvre à 300%, est un endroit propice au travail intérieur et à la purification de son mental et de son ego. Swamiji va toujours s’ingénier pour nous mettre dans des situations où nous devrons nous confronter à nous-mêmes et dépasser nos limitations mentales et nos fausses croyances. D’ailleurs, si l’on arrive à observer les agissements des uns et des autres sans juger, il est incroyable de se rendre compte de tout ce qui ressort : colère, tristesse, pleurs, jalousie, jugements, critiques, etc.

Nous aspirons tous à vivre dans la Conscience d’Amour de Swamiji, et pourtant, cheminer à ses côtés est un véritable défi ! Il déconstruit notre mental et notre ego et nous réapprend à Vivre.

Voilà l’impression que j’ai en vivant à l’Ashram : je réapprends à Vivre. Swamiji m’accompagne et m’apprend à observer l’agitation de mon mental et de mon ego. Il m’aide à comprendre la confusion entre les désirs de l’ego et notre véritable nature divine. Pas besoin de passer ses journées assis à méditer pour cela, au contraire, c’est en s’investissant pleinement dans la vie quotidienne et les tâches de l’Ashram que la Vie nous apprend le plus de choses !

Pour ma part, c’est auprès des enfants que j’aime m’investir. Yoga, sports, bhajans, fabrication de bracelets, mandalas, etc., tous les prétextes sont bons pour passer du temps avec eux ! Non pas parce que je veux leur apporter quelque chose, mais parce que ce sont eux qui m’apprennent à Vivre et à Être ! En Occident, nous pensons que nous avons toujours besoin de quelque chose d’extérieur pour être heureux : une nouvelle voiture, un nouveau jouet, une plus grande maison, etc. A l’Ashram, rien de tout ça ! Les enfants profitent tout simplement de votre présence, et de votre sourire ! Ils n’attendent rien, n’exigent rien, ils partagent leur quotidien avec nous et sont heureux de le faire. Nous avons tellement à apprendre d’eux, tous, jeunes et moins jeunes, nous avons tous à apprendre d’eux ! Et rassurez-vous, ils aiment aussi apprendre de nous, de qui nous sommes et de notre culture occidentale. Rien n’est tout noir ou tout blanc, c’est un échange et un partage entre nos deux cultures.

Après un mois de Yoga quotidien et de sessions sportives avec eux, un vrai lien s’est tissé entre nous, et c’est la larme à l’œil que j’ai quitté ces enfants qui ont été pour moi les véritables instruments de la Grâce de Swamiji : ceux qui m’ont réappris à Vivre, dans la Simplicité, le Sourire et la Plénitude de l’Instant Présent !

Sri Premananda Ashram © 2018. All Rights Reserved