Shiva, destructeur de l’ignorance

Mahadeva (le grand Dieu), Paramatma (Celui qui est sans limite, le Soi universel), la pure félicité, l’amour pur, le premier yogi, le premier guru, Cela qui n’est pas – Shiva est tout cela, et ‘La Grande Nuit de Shiva’, Mahashivaratri, est une des plus importantes célébrations spirituelles de l’hindouisme; elle a lieu une fois par an le quatorzième jour du mois hindou, appelé Masi (en février-mars), juste avant la nouvelle lune. Pourquoi à cette date-là et pourquoi est-ce si important ? A ce moment précis, les influences planétaires ou forces de la nature sont telles qu’elles nous offrent l’opportunité de faire le meilleur usage de nos énergiesnaturelles pour fusionner avec le Divin, avec Shiva et recevoir sa grâce.

Les Ecritures et Swamiji encouragent les fidèles à observer Mahashivaratri en jeûnant et en restant éveillé toute la nuit tout en gardant nos pensées constamment fixées sur le Seigneur Shiva, et en nous impliquant dans différentes pratiques spirituelles. A l’Ashram, ces pratiques se composent de : la méditation, les abhishekams, la récitation de ‘Om Namah Shivaya’, les chants dévotionnels aussi bien que participer à des pièces de théâtres, des danses et des représentations musicales dévotionnelles, ou les regarder.

Swami Premananda était une âme rare qui, chaque année lorsqu’il était dans son corps physique, depuis son plus jeune âge jusqu’à ce qu’il quitte son corps, donna naissance par sa bouche à des lingams au cours de cette Grande Nuit; des lingams qui s’étaient formés dans son corps au cours des neuf mois précédents. De plus, parfois, après la naissance des lingams, la vibhuti, une cendre sacrée, se manifestait à travers les pores de sa peau et il en soufflait aussi des nuages par la bouche.

Maintenant Swamiji n’est plus dans son corps physique mais ce phénomène spirituel extraordinaire se poursuit d’une façon différente : jusqu’à maintenant, chaque année, la nuit de Mahashivaratri, un nombre varié de lingams se manifeste miraculeusement dans le temple de son Samadhi à l’Ashram en Inde.

Ceux qui ont assez de chance pour célébrer Mahashivaratri à l’Ashram pourront sentir la force spirituelle immense qui y est présente à ce moment-là et profiter de cette opportunité unique pour éveiller leurs propres forces spirituelles et approfondir leurs pratiques spirituelles. Mais l’énergie d’amour de Swamiji sera aussi avec tous ceux qui se rassemblent pour participer aux célébrations de Mahashivaratri dans les Centres Sri Premananda du monde entier, aussi bien qu’avec les fidèles qui sont seuls et pensent à Shiva et à Swamiji en cette nuit très particulière.

Tous les êtres ont en commun un but grandiose. Nous sommes tous poussés à avancer de plus en plus loin dans notre voyage vers le Divin. Evoluer est le destin de tous les êtres humains. Le Sanatana Dharma hindou enseigne que pour ce faire, les âmes doivent prendre des corps différents encore et encore. Au cours de ces incarnations, chaque être est purifié de toute impureté et des tendances et instincts matériels. Lorsque la pureté est atteinte et que toutes les tendances sont épuisées, l’âme devient libre. Lors de Mahashivarathri, nous prions Shiva de nous rapprocher du Divin et de nous accorder la libération. (…) Le Divin Seigneur Shiva nous attend à notre destination finale. Ne l’oublions pas, lui qui attend avec une patience et un amour infinis que tous ses enfants rentrent à la maison.”

Sri Premananda Ashram © 2018. All Rights Reserved